Vitor Garbelotto

Bio




Français

Vitor Garbelotto est un guitariste brésilien polyvalent, déjà reconnu pour ses débuts remarquables en
2010 avec le CD "Radamés Gnattali - Oeuvre Complète pour Guitare Seule ». Le guitariste a sorti en 2015 son deuxième album, intitulé "Sarau pour Radamés” (Soirée pour Radamés), un hommage à cet important compositeur brésilien, où il nous montre son côté créatif avec ses arrangements pour guitare seule. Cet album a éte élu comme le CD du mois par la Guitare Classique Magazine (FR)

Garbelotto a surpris et conquit autant la critique que le public. Au-delà de la virtuosité musicale et de l’interprétation inspirée, Garbelotto possède une forte caractéristique rythmique, combinaison qui lui a permis d’obtenir le Prix de l'Association de Critiques d’Art de São Paulo (Brésil) en tant que Révélation en Musique Classique et la Nomination au 22ème Prix de la Musique Brésilienne dans la catégorie Révélation.

En France (Nantes) depuis un ans, Garbelotto a déjà participé d’importants projets, comme La Folle Journée de Nantes, où il a joué avec l’Ensemble Vocal de Nantes (Dir. Giles Ragon); il a participé du concert Saravah Revisité (au Lieu Unique), prépare la sortie de son prochain album, avec le violoniste français Henrik André, projet intitulé "Loro Project ». 

Garbelotto est professeur de guitare du Conservatoire Marin Marais, au Sables d’Olonne. Il est diplômé en Musique Populaire et Classique par l’UNICAMP (Université de Campinas/São Paulo/Brésil). Il a participé à plusieurs Masterclasses et Stages avec des guitaristes et des compositeurs importants tels que Leo Brouwer, Fábio Zanon et David Russel. Actuellement il fait sa formation au Pont Supérieur de Rennes pour avoir son Diplôme d’Étad.

Outre sa carrière solo, il est également arrangeur, fait partie du Duo Camarà (guitare et percusions) avec le percussionniste João Vaz.  Il a déjà participé de différents projets artistic, comme des montages de plusieurs opéras au Theatro Municipal de São Paulo (Théâtre Municipale de la ville de São Paulo) : «Falstaff» et «Otello» de Giuseppe Verdi (sous la direction du maestro John Neschling) et «Ainadamar» du compositeur Osvaldo Golijov (sous la direction du maestro Rodolfo Fisher).

Primé dans divers concours, il se présente régulièrement aussi bien au Brésil qu’à l’étranger, dans des pays comme le Danemark, la France et l’Italie.
 

English


Born in the south of Brazil, Vitor Garbelotto was recently appointed by the newspaper "O Globo" one of the main representatives of the new Brazilian Guitar. Garbelotto surprised and pleased, both critics and the public, when recorded for the first time the complete works for solo guitar by Radames Gnattali.

In addition to the sound acuity and inspired interpretation, Garbelotto has a strong characteristic rhythmic, this sum, earned him the APCA Award 2010 (Art Critics Associations of são Paulo) as Revelation in classical music and was Nominated for the 22nd Brazilian Music Awards (2011), also in the Revelation category.

Garbelotto holds a Bachelor of Popular and Classical Music at UNICAMP (Campinas (SP) - Brazil) where he studied with Ulisses Rocha. He participated in several masterclasses with important guitarists and composers such as Leo Brouwer, Fabio Zanon, Jorge Caballero and David Russell.

In addition to the solo carreer, he's arranger and member of the TAU Quartet  (guitar quartet). Awarded in various competitions, has performed frequently both in Brazil and abroad, in countries such as Denmark, France and Italy. Participated in the operas of the Municipal Theater of Sao Paulo, as "Falstaff" and "Otello" by Giuseppe Verdi (with baton of conductor John Neschling) and recently in the opera Ainadamar" by Osvaldo Golijov (with baton of the conductor Rodolfo Fischer).

In 2015, released his second album, called "Sarau para Radamés" with his arrangements for solo guitar by many composers conected to Gnattali such as Tom Jobim, Pixinguinha, Raphael Rabello and others. The CD was produced by Paulo Bellinati and has a text by Marco Pereira.